Introduction

Laisseriez-vous un inconnu fouiller vos poches et prendre votre portefeuilles sans réagir ?
Si vous convenez que vous réagiriez face à cet inconnu, il est alors essentiel d'en faire tout autant dans votre utilisation d'un matériel informatique tel qu'un ordinateur, une tablette ou encore un smartphone. D'un simple clic vous êtes susceptible de laisser un inconnu, pouvant se situer à l'autre bout du monde, de pouvoir intéragir au mieux avec votre(s) appareil(s) pour en prendre le contrôle ou pire utiliser votre(s) appareil(s) pour vous voler.
Nous allons voir comment vous pouvez éviter une telle désagréable mésaventure.

Les bons réflexes

1La confiance et la logique

Avant tout logiciel pour assurer la sécurité de vote matériel, il est important de rappeler que le rempart le plus efficace contre les menaces informatiques n'est autre que vous et surtout la confiance que vous accordez à ce que vous faites.
Prenons un exemple : vous recevez un e-mail de votre banque qui vous indique que vos identifiants ont été perdus et que vous devez les réinitialiser au plus vite. Cet e-mail s'accompagne bien-sûr d'un lien qu'on vous invite impérativement à cliquer !
Allez-vous cliquer sur ce fameux lien ? ... Evidemment que non !!
Pour ceux qui auraient cliqué sur ce fameux lien pour rénitialiser et fournir vos anciens identifiants, qu'auriez-vous dû faire ?
Premièrement, votre banque n'aura jamais besoin de vous envoyer un e-mail de ce type puisqu'ils ont déjà vos informations personnelles !
Admettons que nous mettons de côté notre logique et qu'il se pourrait que notre banque les perde. Avez-vous bien regardé l'expéditeur de l'email et correspond-il exactement aux e-mails habituels de votre banque ? N'y a-t-il pas une différence même infime ?
Deuxièmement, est-il judicieux de cliquer sur ce fameux lien au lieu de se rendre par soi-même ou via google sur le site de votre banque ?
Comme vous pouvez le constater votre confiance ne doit pas être accordée facilement et votre logique doit toujours l'emporter. Il en va de même pour tous vos usages informatiques.

2L'antivirus

Chaque jour, nous consommons des quantités de données, plus ou moins importantes, venant d'Internet, d'amis, de relations professionnelles, qui représentent autant de risque de sécurité pour nos appareils technologiques à commencer par nos ordinateurs.
Pour vérifier que ces dîtes données ne soient pas des menaces potentielles, il est grandement conseillé d'utiliser un antivirus.
Le rôle de l'antivirus est d'analyser les fichiers présents sur votre ordinateur et de vous indiquer si un fichier représente une menace et si tel est le cas de vous proposer diverses solutions pour se débarasser du fichier incriminé.
Les menaces étant nombreuses (virus, malware, trojan, rootkit, ...), aucun antivirus ne peut, ni détecter toutes les menaces, ni toutes les supprimer. Nous résumerons la situation par cet adage : "un antivirus n'est parfaitement efficace qu'avec les menaces qu'il connaît."
En effet, l'action d'un antivirus peut se résumer en 2 parties :
- 1 : il compare le fichier qu'il analyse à une base données des menaces. Si le fichier corresonds à une des menaces recensées il vous indiquera la présence de cette menace et vous proposera plusieurs solutions.
- 2 : la base de données de l'antivirus ne pouvant contenir toutes les menaces existantes et encore moins les menaces non découvertes, l'antivirus va par la suite analyser non seulement le fichier mais aussi son comportement via son moteur heuristique. Si l'antivirus estime que le fichier est malveillant ou que son comportement semble hasardeux, il vous indiquera la présence de cette menace et vous proposera plusieurs solutions.
Vous l'aurez compris, les antivirus ne peuvent, face à la complexité des menaces et l'ingéniosité de leurs créateurs, vous garantir une sécurité sans faille. Pour ce qui nous concerne, nous avons la faiblesse de penser qu'il est préférable d'opter pour un antivirus, gratuit ou payant, offrant la meilleure détection de menaces possible.
Pour choisir un antivirus efficace, nous vous conseillons de vous reporter aux comparatifs d'antivirus effectués par av-test.org, institut indépendant sur la sécurité informatique.

3L'anti-spyware et l'anti-malware

Parce qu'un antivirus ne peut à lui seul détecter toutes les menaces potentielles présentes sur votre ordinateur, nous jugeons efficace de vous proposer d'adjoindre à votre antivirus, un logiciel plus spécifique concernant d'autres menaces telles que les spywares, les malwares, les rootkits, et autres...
L'anti-malware (anti-spyware), effectuera, comme l'antivirus, une analyse de votre PC pour détecter et supprimer les menaces potentielles.
Notre conseil est de vous porter vers la solution gratuite de Malwarebytes que vous trouverez ci-dessous:

3Le pare-feu

Il a pour rôle de filtrer le trafic réseau. Si vous possédez une box Internet de votre F.A.I. ou un ordinateur équipé d'un Windows XP ou ultérieur, vous possédez dès lors un pare-feu.
Votre pare-feu permet donc d'autoriser, rejeter ou bloquer tout ou partie de paquets de données issu de votre réseau ou vers ce dernier. Le pare-feu est le premier rempart contre les intrusions informatiques.

3Le partitionnement de vos disques

Sauf si vous avez monté votre PC vous même, votre ordinateur n'est composé que d'un disque dur que vous trouverez via le poste de travail (ordinateur) sous l'appelation "Disque local..."
Si vous voyez "Disque local (C:)" et aucun autre "Disque local...", cela signifie que votre disque dur n'est pas partitionné. Autrement dit, si votre ordinateur vient à ne plus fonctionner à cause d'un virus par exemple, et que vous deviez réinstaller votre système d'exploitation, cela aura pour conséquence de supprimer toutes vos données personnelles.
Si vous voyez plusieurs "Disque local..." affichés, cela signifie que votre disque dur est partitionné ou qu'il est pourvu de plus d'un disque dur. Auquel cas, nous vous conseillons de conserver vos données personnelles toujours sur la partition qui ne contient pas votre système d'exploitation. Ainsi, si votre ordinateur vient à ne plus fonctionner à cause d'un virus par exemple, et que vous deviez réinstaller votre système d'exploitation, cela n'affectera pas en principe les données contenues sur la partition "non système" ou sur l'autre disque dur. A noter que des virus existants peuvent toutefois affecter toutes les partitions présentes.